Mieux piloter son entreprise - Les boulangeries pâtisserie - Partie 1

Accueil / Blog / Mieux piloter son entreprise - Les boulangeries pâtisserie - Partie 1
Mieux piloter son entreprise - Les boulangeries pâtisserie - Partie 1

Le 31/12/2019 par Joël RAYNAUD - SAS GESTPE 38 - Partagé par Serac PME le 31/12/2019


Mieux piloter son entreprise - Quel avenir pour les boulangeries-pâtisseries artisanales - 1ère Partie

Le 30/10/2019 dernier, en s'appuyant sur l'enquête très bien détaillée de FIDUCIAL sur les boulangeries - pâtisseries, La TOQUE magazine titrait dans un de ses articles écrit par écrit par Cécile RudloffLa boulangerie, un secteur en bonne santé ".

Je ne suis pas du même avis et pourtant j'ai consulté la même enquête. Il est bien connu qu'il est possible de tout faire dire aux chiffres... Il est aussi possible d'essayer de vous les expliquer simplement dans un français commun que tout le monde comprend.

Avant de commencer cette analyse, et si vous téléchargiez en bas de cet article la fameuse enquête FIDUCIAL 2019.

De qui sommes-nous en train de parler ? De patrons de TPE qui ont choisis de vivre de leur activité de boulanger - pâtissier, des dirigeants d'entreprise qui se lèvent très tôt le matin pour qu'à votre réveil, le pain soit frais et vos croissants chauds, des patrons qui travaillent en moyenne 2548 heures par an là ou un salarié aux 35 heures avec 47 semaines par an travaille 1645 heures. De personnes chez qui la pénibilité au travail a tout son sens...

De longues journées d'environ 9 heures 6 jours sur 7 car bien souvent, ces commerces ne ferment qu'un seul jour par semaine (le magasin est ouvert 57 heures en moyenne par semaine selon l'enquête). Le décor est planté !

Pour compléter cette analyse, connaissez-vous la différence qu'il y a entre une entreprise soumise à l'IR (impôt sur les revenus) et une entreprise soumise à l'IS (Impôt sur les sociétés) ? Ce sont tout simplement des structures juridiques différentes dans la majorité des cas.

Dans le cas des entreprises à l'IR, le chef d'entreprise possède une entreprise individuelle plus connue sous le titre d'entreprise nom propre ou bien son entreprise (à la marge) est en EURL ou SARL et il a opté pour une imposition à l'impôt sur le revenu. Il faut savoir que dans ce cas de figure, le résultat net avant IR n'est autre que le salaire net du chef d'entreprise, celui qui sera soumis à sa déclaration de revenu personnelle.

Reprenons l'étude FIDUCIAL et intéressons-nous aux 80% des entreprises assujetti à l'IR et qui font moins de 300k¤ de chiffre d'affaire. Le salaire du patron, celui se lève tôt et qui salarie dans son entreprise entre 1 et 4 personnes est compris entre 17 785 et 26 210¤ par an soit entre 1482¤ net et 2184¤ net par mois soit un taux horaire net compris entre 6¤98 et 10¤28.

Pensez-vous juste après cette simple analyse que le secteur de la boulangerie soit vraiment un secteur en bonne santé ?

Que faire alors ? Aidez ces patrons à mieux vivre de leur activité et ce ne sont pas les experts comptables qui constatent et affichent des statistiques de marge brute pour ces professions de 69% à 70% qui vont pouvoir les aider...

Ici, tester un simple calculateur pour analyser l'amélioration de résultat potentiel d'une boulangerie - pâtisserie (j'ai pris l'option 70% boulangerie - 30% pâtisserie) avec un accompagnement par un expert en pilotage d'entreprise.

Pour un CA de 109 258¤ et une marge brute de 69%, et en tenant compte des frais d'accompagnement, il est possible d'améliorer la marge d'exploitation de l'entreprise de 11 à 15k¤ soit 7 260 à 10 000¤ net de plus par an pour le chef d'entreprise.

Pour un CA de 213 746¤ et une marge brute de 69%, et en tenant compte des frais d'accompagnement, il est possible d'améliorer la marge d'exploitation de l'entreprise de 28 à 32k¤ soit 18 480 à 21 120¤ net de plus par an pour le chef d'entreprise.

La suite de l'analyse dans quelques jours... Si vous saviez tout ce qui peut se cacher derrière ces tableaux de chiffres...

Vous avez aimé, N'hésitez pas à partager cet article - Informons... Ne manquez pas les 2 prochaines parties...
Pour vous Servir... Joël RAYNAUD


#monconseillerTPE #gesrestauration #margebruteboulangerie #margebrutepatisserie #analysedebilan #salairedupatron #pilotermatpe #artisanboulanger

Observatoire Fiducial 2019 - Boulangerie Pâtisserie (pdf, 238 Ko)